1 / 4
Les Femmes qui écrivent vivent dangereusement

Adler, Elizabeth et Bollmann, Stefan
Paru en 2007 chez Flammarion Paris


2 / 4
Les femmes qui pensent sont dangereuses

Bollmann, Stefan et Ockrent, Christine
Paru en 2013 chez Gründ Paris

A travers les siècles, l'idée que les femmes puissent revendiquer le droit de participer à des conversations intellectuelles ou simplement d'exprimer leurs opinions a fait trembler les hommes, aussi bien dans la politique que dans la science. Dans son nouveau livre, Stefan Bollman dresse vingt-cinq portraits de femmes, maîtresses à pensée, chercheuses, combattantes pour les droits des femmes, rebelles ou femmes politiques, qui critiquèrent les systèmes en place, se frayèrent un chemin dans des domaines de connaissances jusque-là masculins, ou remirent en question des modèles de pensée existants...

3 / 4
Les femmes qui lisent sont de plus en plus dangereuses

Adler, Elizabeth et Bollmann, Stefan
Paru en 2011 chez Flammarion Paris

'Les livres ne sont pas des objets comme les autres pour les femmes ; depuis l'aube du christianisme jusqu'à aujourd' hui, entre nous et eux, circule un courant chaud, une affinité secrète, une relation étrange et singulière tissée d'interdits, d'appropriations, de réincorporations.

4 / 4
Les Femmes qui lisent sont dangereuses

Adler, Laure, Bollmann, Stefan et Torrent, Jean
Paru en 2006 chez Flammarion Paris

Les femmes et la lecture dans l'art occidental " Les livres ne sont pas des objets comme les autres pour les femmes ; depuis l'aube du christianisme jusqu'à aujourd'hui, entre nous et eux, circule un courant chaud, une affinité secrète, une relation étrange et singulière tissée d'interdits, d'appropriations, de réincorporations. "